L'arbre de vie, un symbole ésotérique

L'arbre de vie, un symbole ésotérique

L’Arbre de Vie, où du moins son symbole revient en force de nos jours. On le retrouve surtout sur les bijoux, mais aussi dans les arts. Cet arbre se distingue dès le premier abord par Sa Majesté et son étendue.

L’arbre de vie touche plusieurs domaines, dont certains sont apparemment opposés : la science, la philosophie, principalement la religion, et depuis toujours la mythologie. La symbolique de l’arbre de vie diffère également selon les cultures, ou selon le point de vue auquel on se place. De ses racines à ses feuilles, tout dans l’arbre de vie porte une signification.

Que représente l’arbre de vie selon le christianisme

Avant de s’en orner, il est préférable de savoir que représente l’arbre de vie ? Selon les cultures et les religions, elle représente bien des croyances. Dans tous les cas, elle est intimement rattachée à la vie.

Selon le christianisme, les premiers humains sur Terre vivaient dans un paradis appelé Éden. Tout leur était permis, ils pouvaient manger tous les fruits du jardin, à l’exception de ceux de l’arbre de vie, appelé aussi arbre de la connaissance. Ses fruits étaient réputés pouvoir conférer l’immortalité à quiconque en mangerait.

 

Le serpent, symbole du mal et tentateur parvinrent à convaincre la femme d’en manger, en lui promettant qu’ils deviendraient ainsi l’égal de Dieu. Elle ne put résister à la tentation et mangea un fruit de l’arbre de vie, puis en fit manger à son mari. À cause de cette désobéissance, ils furent bannis du jardin et condamnés à la souffrance et au dur labeur sur Terre. Sa signification se rapporte ici à la vie éternelle, l’immortalité, la vie exempte de péchés. Après sa venue sur Terre, Jésus Christ devient le nouvel arbre de vie, car il a donné sa vie pour que l’Homme accède à la vie éternelle.

Que signifie l’arbre de vie selon d’autres croyances

Pour certains, l’arbre de vie reste celui qui fut implanté au milieu du jardin qui représente le Paradis. Cet arbre perd ses feuilles en hiver, puis elles se renouvellent au printemps. Cette image signifie que la mort ne se rapporte à une fin. La mort n’est, en quelque sorte, qu’un moyen d’atteindre une autre étape de la vie. La vie est un cycle continu et l’immortalité l’emporte toujours sur la mort. L’arbre est symbole de vie.

Les autres croyants ont un point de vue légèrement différent. Pour eux, l’arbre de vie représente l’amour. Et au-delà de l’histoire des origines du péché, l’arbre possède le don de soigner, et ses fruits sont réservés aux vainqueurs de la lutte finale pour la vie éternelle. Le bouddhisme appelle cet arbre le « Bohdi » et on relate que des liens étroits existent entre le Bohdi et la vie de Bouddha. Pour les bouddhistes et les hindouistes, il s’agit d’un arbre inversé, dont les racines touchent le ciel et les branches puisent sous terre.

L’arbre de vie du point de vue culturel

Selon les cultures, les regards sur l’arbre de vie ont varié. Néanmoins, son existence a traversé les âges et les époques. Selon la mythologie grecque, Héraclès devait en récupérer les pommes d’or dans le jardin des Hespérides. La mythologie indienne l’appelle l’Açvattha. La mythologie chinoise se démarque, car pour elle, il y a neuf sources sur Terre et neuf cieux. Les rois ont la capacité de faire l’aller-retour entre les deux mondes grâce à cet arbre, qu’ils nomment le Kien-mou. La culture égyptienne le représente par l’acacia de Saosis. De l’arbre de vie sont nés le dieu Osiris et la déesse Isis.

Quelle est la symbolique de l’arbre de vie

Sa symbolique s’explique par sa structure. D’un côté, les 3 parties de l’arbre sont interdépendantes. L’arbre en soi ne peut survivre sans la nourriture que les racines puisent dans la Terre, et/ou sans un tronc robuste qui le porte et/ou enfin sans le soleil recueilli par les feuilles.

Ceci est le cycle éternel de la vie. De l’autre côté, les 4 éléments contribuent à sa croissance. L’eau, la terre, l’air et le feu se rassemblent pour la survie de l’arbre de vie. De l’autre côté, les racines représentent les croyances humaines, les bases de leur culture, et la stabilité. Puis celles-ci se développent par le tronc qui est la force de l’arbre, et enfin les feuilles en sont les fruits, tout comme la sagesse est le fruit des croyances par exemple. Les Celtes croyaient en la capacité surnaturelle des arbres à guérir. L’arbre de vie celtique est tout simplement celui qui apporte et nourrit la vie.

Pouvoir dessiner son arbre de vie

Comment dessiner son arbre de vie ? La clé est de se mettre au calme, là où la personne peut être seule avec elle-même. Ensuite il importe de se remettre en question.

Dessiner son arbre de vie est un excellent moyen de faire le bilan de sa vie. Sur les racines seront inscrits l’état d’esprit actuel, sur le tronc les aptitudes et sur les branches, les actions et les aspirations.

L’arbre de vie dans le quotidien

L’arbre de vie se retrouve sur les devantures des magasins de bijoux, mais aussi en art, en thérapie et même en yoga et au cinéma. Il a encore de beaux jours devant elle en étant remis au goût du jour. On le porte de plus en plus comme symbole d’une nouvelle vie. Au-delà de ces significations, l’arbre de vie est un symbole fort. Quelle est, alors, la symbolique de l’arbre de vie ? En fait, l’arbre de vie symbolise tout ce que la vie a à offrir de meilleur. Elle représente des qualités universelles comme la sagesse, la force, la beauté, la protection.

Dans la même catégorie